Etudes
liseret

Réhabilitation de 245 logements en milieu occupé et création de 26 logements intermédiaires

Pyramide 14, Place Salvador Allende, Evry-Courcouronnes

Maîtrise d’ouvrage :
LES RESIDENCES YVELINES ESSONNE

Maîtrise d’œuvre :
LEGENDRE IDF Mandataire
Coda – Lair & Roynette - Architectes
DVVD Architectes & Ingénieurs
IE CONSEIL BE Fluides/Thermique
IPC Economiste de la Construction
Etudes et Prévention BTP Préventionniste
DEGOUY BE VRD

Surface  :
17 500 m² SHAB logements réhabilités
2 516 m² SHAB logements intermédiaires

Coût de l’opération :
15 700 000 € HT

Calendrier :
Etudes en cours

La Pyramide 14 s’inscrit dans un quartier emblématique des villes nouvelles des années 1970. Cette Pyramide, l’une des plus remarquables qui composent le quartier, constitue un héritage vivant de l’architecture moderne.

Cependant, le volontarisme de la création de la ville nouvelle d’Evry a laissé place, dans le quartier, à des problématiques de paupérisation, de manque de mixité sociale, voire même d’enclavement. Ce sont ces mêmes difficultés qui ont mis en danger le patrimoine architectural du quartier, longtemps critiqué, car jugé vecteurs des problématiques que rencontraient le quartier.

Mais même si le quartier a pu connaître un désintérêt des habitants durant une certaine période, c’est aujourd’hui un secteur en pleine mutation, où la Pyramide 14 a une place prépondérante. En effet, la nouvelle voie TCSP qui la longe, le nouveau mail Jules Ferry, montrent qu’elle fait partie d’un nouveau maillage de la ville. Elle est également en lien direct avec le collège, des écoles, des complexes sportifs et de nouveaux équipements à venir. La nouvelle place Salvator Allende permet quant à elle d’offrir une nouvelle perspective sur le bâtiment et d’en prendre la mesure depuis des points de vue plus éloignés.

Le RDC de la Pyramide ne permet aucune accessibilité directe aux locaux associatifs. Leur visibilité depuis l’espace public s’en trouve ainsi comprise. De même, les halls ne se détachent pas visuellement de la façade et ont été noyés dans une lecture compliquée de la base de la Pyramide 14.

La création d’un pôle attractif majeur de la vie associative de la ville, d’un pôle de rencontre et d’innovation, passe par la mise en exergue du socle de la Pyramide. Ainsi, nous avons dans un premier temps supprimé les grilles et clôtures qui mettaient à distance le pied du bâtimentde l’espace public. Nous avons ainsi et surtout travaillé sur le socle afin que chaque association, chaque hall, puisse avoir une réelle visibilité depuis l’espace public. Ainsi, le RDC se tourne complètement vers les espaces publics au lieu de s’en cacher. Pour y arriver, nous aménageons des « plugs » délicats en béton armé, qui font écho à la géométrie de la Pyramide et se donnent à voir en RDC depuis l’espace public.

Symboliquement, nous voulions faire du hall central de la Pyramide 14 le cœur du bâtiment. Sa localisation au centre du nouveau socle pleinement ouvert sur la Place S. Allende lui procure déjà une très bonne visibilité. Mais nous voulions faire encore plus, un hall à la hauteur de l’échelle de ce projet.

Pour cela, nous proposons de supprimer le logement du dessus afin de faire tomber le plancher haut du hall, l’ouvrant ainsi en double hauteur. Une extension en façade permettra alors de lui conférer un volume régulier, parallélépipède. Depuis la place, c’est alors un vaste hall qui attire le regard des passants.

Pour aménager l’espace du grand hall, nous avons imaginé un système de boites aux lettresen bloc dont les volumes surpassant la hauteur d’homme viennent investir l’espace et ainsi proposer diverses déambulations aux usagers.Au sommet de ces blocs, des plantes prendront place, nécessitant peu d’entretien, elles grimperont doucement en hauteur via des tirants.

Ces blocs et ces plantes participent à un aménagement tridimensionnel auquel les luminaires suspendus (dont la hauteur varie) auront eux aussi un rôle à jouer.

Au-dessus de ce volume, un bardage aux teintes laiton viendra réchauffer l’espace. Les matériaux utilisés dans ce hall sera repris dans les autres halls de la Pyramide ; la logique étant alors de proposer des entrées de qualité suivant les mêmes concepts d’aménagement malgré des volumes différents.